jocelyne robert

On imagine toujours que nos parents ou grands-parents ne font que dormir.  Bien sûr qu'ils dorment.  Il faut bien qu'ils se reposent entre deux parties de jambes en l'air…  Parfois donc, ils dorment, parfois ils s'engueulent, parfois ils baisent. C'est ça la vie.  C'est ça l'amour.

Le témoignage qui suit est bien réel. Je le publie pour déboulonner un peu le mythe à l'effet que seuls les jeunes ont le monopole du désir sexuel.  Peut-être serez-vous scandalisé-es? Étonné-es? Bouleversé-es? Émerveillé-e? Envieux-ses? Peu importe, en autant que vous éprouviez quelques émotions....

J’ai  78 ans et je suis veuve depuis un an.  Jusqu’à  deux  ans avant sa mort  à 85 ans, j’ai eu avec mon mari  une vie sexuelle très active.   Les deux dernières années,  il n’arrivait plus à me contenter par la pénétration.  J’en avais alors parlé à une de mes filles qui est très ouverte sur la chose et elle m’avait  conseillé de me satisfaire moi-même.  J’essayai  et ça allait.  Je  faisais cela quand  nous avions des rapports qui n’aboutissaient pas à mon goût.

Depuis que je suis seule, j’ai terriblement envie d'avoir des relations sexuelles.  À  tel point que mon clitoris fait un genre de «  toc toc », comme un cœur qui bat,  pendant environ  une semaine à chaque mois.  Ça  me dérange beaucoup et je voudrais que ça arrête. Comment voulez-vous que je parle de cela sans passer pour une vieille folle ? Je n’ose aborder le sujet avec mon  médecin de famille car je crois  qu’il ne comprendrait rien et qu’il me jugerait.  C'est pour ça que je prends mon courage à deux mains, sur la recommandation de ma fille, pour vous écrire …

Je ne dois pas être normale.  Il faut dire que la première année de notre mariage, nous avions des relations sexuelles 3 à 4 fois par jour,  7 jours par semaine.  Après, cela diminua.  Mon mari était un homme chaud et moi je ne demandais pas mieux…  Il ne m’a jamais obligée.  Une chance que je ne partais pas enceinte facilement,  je n’ai eu que 5 enfants.  Vers l’âge de  40 ans,  j’ai demandé conseil à mon médecin pour diminuer mon appétit sexuel.  Il a semblé découragé et m’a dit de me changer les idées et que ça passerait en vieillissant.  J’avais honte et j’étais inquiète  parce que ça ne diminuait pas.  Je me rappelle d’une fois où mon mari s’est absenté plusieurs jours.  J’avais tellement besoin que j’avais mal au ventre.  Plus jeune, chaque fois qu’on faisait l’amour,  j’avais 3 ou 4  orgasmes (sans savoir que ça s’appelait ainsi).  Vers la fin de sa vie, on le faisait encore presque chaque jour.  C’était bon…  même si je ne jouissais plus à chaque fois.

Je n’ai jamais eu de relations sexuelles avec personne d’autre que mon mari.  J’en ai jamais eu envie.  Lui et moi, nous étions faits pour aller ensemble à tous les plans et maintenant,  je suis bien seule.   J’ai vraiment besoin de votre aide.  J’avoue que j’ai envie de sexe avec un homme mais je ne veux pas d’un mari.  Que faire ? Je ne vais quand même pas passer une annonce dans le journal : « Arrière grand mère cherche « fuck friend »!   (…)

Vos commentaires sont les bienvenus 😉

Pin It
Publié dans : Érotisme et/ou Pornographie, Femmes
Avec les mots-clefs : , , , ,

40 commentaires

  • Commentaire de Nicky — 1 avril 2014 à 17 h 50 min

    . Bonjour je viens de lire ses extrait qui m’ont donner l’envie de mieux connaître ses femmes qui ne se démonte pas pour continuer a vivre leurs vie de femme active sexuellement parlent a leurs age.

    J’ai 35 ans je suis dans une impasse car je fréquentent une femme depuis dix ans donc a se jour elle as 59 ans donc je l’ais rencontrais a ses 49 ans de se faite j’avais tous juste 25 ans.

    Nous avons un liens solide mais elle court les hommes financièrement est cela me dérange car je l’aime est je ne sais plus comment lui dire ce qu’elle fait me Blaise beaucoup est surtout elle dois se rappeler qu’elle porte un nom de familles donc elle dois se respecter moralement est physiquement n’est en moins qu’elle se ronde compte que je suis la toujours a ses coter pour la protéger de ses type qui eux veulent juste s’amuser disent qu’elle n’as pas les yeux ouvert sur t’elle ou t’elle personnes qui lui veulent du mal sexuellement bien sure. ils s’abuse d’elle.

    Elle en fait cas sa tête est bien-sure je reste sur le carreaux malgrer cette forme d’amour embigue que nous avons l’un pour l’autre depuis 10 ans.

    Je ne veut pas la quitter mais des fois je me dis que la laisser faire ce qu’elle veux n’arrange en rien mon soucies encore moins le tiens car je l’aime mais je ne peut pas me permettre d’être malheureux est d’être toujours sur le carreaux a chaque fois.

    Quelle conseille me donneriez vous au sujet de cette histoire d’amour ambigus que nous avons ensemble. (En gros elle court les hommes qui selon ses dire on du pognons, mais elle se retrouve toujours dans le pétrin est ses la qu’elle se rappelle que j’existe est me contacte pour la réconforter dans ses souffrances est ses déboires amoureux.

    Je travaille mais a mis-temps donc je ne sais plus quoi faire pour la raisonner. un conseille de femme serais la bienvenue. merci mesdames.

    Nicky

  • Commentaire de Jocelyne Robert — 24 février 2014 à 11 h 47 min

    Mack, ce site n’est pas une agence de rencontres. 😉 Bonne journée!

  • Commentaire de Mack — 24 février 2014 à 11 h 42 min

    Bonjour, je suis de Mons en Belgique , si cela vous dit nous pouvons nous voir pour passer un moment agréable ensemble j’ai 60 ans et très porter sur les rapports amitiés sincère.

  • Commentaire de Georges — 19 février 2014 à 13 h 54 min

    Madame, J’ai lu avec intérêt votre message, au sujet de la sexualité des personnes d’un certain âge, je croyais qu’à un certain âge il n y avait plus de désir. Je dois constater qu’en vous lisant, vous êtes directe dans vos relations intimes. Je pense que vous parti des femmes à forte libido, ça existe. Depuis que vous êtes seule, madame, votre corps vous demande d’être toujours une femme sur le plan du désir. Pour moi, vous êtes une femme qui avait besoin de beaucoup d’amour sur le plan charnel, je ne vois pas où est la folie quand on a envie de se faire désirer? Personne ne doit juger votre ressenti d’amour, la compréhension est le début de l’amour , dans ma vie j’ai toujours cherché à comprendre le pourquoi du comment. Et pourquoi ne seriez vous pas normale, votre mari était un homme chaud, je suis comme votre défunt mari et le peu de personnes que j’ai aimer m’ont fait comprendre que j’étais un obsédé sexuel, vous ne savez pas à quel point elles m’ont fait du mal intérieurement. Il y a quelques années en arrière j’avais séduit une belle jeune femme qui était seule on avait 14 ans d’écart j’étais le plus jeune, après deux d’amour, je lui ai fait ma déclaration de mariage elle a décliné mes sentiments, ma sensibilité d’homme amoureux a été déstabilisé et j’ai compris plus tard que j’avais servi de parenthèse, j’en ai souffert. Vous avez une belle famille. J’en ai eu tellement besoin de relations charnelles que je faisais des crises de tremblement dans tout le corps. Quelle chance, madame, que vous avez eu dans votre vie d’avoir rencontrer un homme qui vous comblait et qui vous rendait heureuse, c’est magnifique. Je n’ai jamais eu cette chance là. Vous savez, il y a des arrières grand mère qui reste désirable toute leur vie. Si vous recherchez un homme, je suis libre sur le plan émotionnel et charnel, cela dépend quel profil vous recherchez, mon profil: le corps de Sean CONNERY, les cheveux de George CLOONEY avec une couleur naturelle en plus, poivre et sel et brun et de faux airs à Richard Burton. Dans l’attente que ma réponse à votre message ai pu attirer votre attention, je vous prie d’agréer Madame, l’expression de mes sentiments les meilleurs. Georges.

  • Commentaire de etienne — 19 janvier 2014 à 10 h 54 min

    moi alain etienne
    j’ai 69 ans et entretiens une relation amoureuse avec une femme qui va fêter se 80 ans le 20 janvier 2014
    nos jeux sexuels nous ont rendu  » amoureux  » au sens réel du terme.
    les femmes de cet âge qui importe peu d’ailleurs , sont d’une exquise douceur, leurs baisers valent mille fois ceux de plus jeune femmes.
    c’est un délice, je ne peux que vous encourager à franchir le pas et surtout à les aimer réellement….elles le méritent…
    les femmes souffrent tellement de la cupidité des  » hommes « 

  • Commentaire de abdel — 16 janvier 2014 à 10 h 11 min

    est tout à fait normal cela est une relation éphémere mais quel plaisir pour tout les deux

  • Commentaire de bob — 30 décembre 2013 à 7 h 51 min

    Bonjour, j’ai 67 ans et je viens de rencontrer une charmante dame de 77 ans, les dames de cet âge sont doucce, affectueuse et tendre.

    Elles savent profiter des moments qui s’offrent a elle.

    Je suis extrêmement heureux de ma rencontre et nous souhaitons continuer nos rencontres au moins chaque semaine.

  • Commentaire de bernard — 3 août 2013 à 9 h 03 min

    Je peux comprendre le témoignage de cette dame de 78 ans grâce à mon expérience actuelle. J’ai 58 ans et je suis l’ami d’une dame,veuve depuis dix ans, aujourd’hui agée de 82 ans. C’est une voisine depuis de longues années.
    Elle est restée particulièrement jeune de corps et d’esprit. Elle en parait tout au plus 72 ou 73. Elle est toujours élégante et soignée avec de jolies tenues vestimentaires et est de corpulence normale.J’ai toujours été frappé par ses jambes restées particulièrement joies et sexy.Elle vit dans un petit appartement avec jardinet qu’elle a décoré avec goût.
    Pendant des années, notre relation était purement amicale. Je lui ai souvent tenu un peu compagnie deux ou trois heures pour l’aider à faire le deuil. Ensuite, voici deux ans environ, je lui ai fait remarquer qu’elle avait toujours de jolies jambes et que cela me plairait de prendre des photos d’elle en les mettant en valeur. Elle a été flattée et a accepté. Au fur et à mesure de mes visites,environ une fois par mois, j’ai progressivement remonté sa jupe pour prendre des photos de plus en plus sexy sans jamais tomber dans la vulgarité.
    Elle appréciait que je lui remette les plus belles qu’elle a conservées. Un jour, champagne aidant, j’ai glissé la main dans son corsage qu’elle avait fort astucieusement ouvert sur un soutien gorge noir brodé. Elle a peu protesté et s’est laissée faire en me manifestant étonnement et plaisir. Nous en sommes restés là. Au fil des vistes, mes caresses sur sa poitrine menue et ferme se sont faites plus insistantes et un jour elle m’a déclaré tout de go  » tu m’excites ». Après bien des jeux de séduction, nous sommes finalement devenus amants. Je n’avais jamais rencontré une femme qui aimme tant le sexe de l’homme et soit aussi réceptive. Nos jeux sont parfois osés et elle aime particulièrement me voir nu en pleine forme. Elle y prend énormément de plaisir. Elle a même souhaité me prendre en photo dans cet état et dispose actuellement de quelques photos « expressives » qui, selon ses dire, lui donne beaucoup de plaisirs solitaires. Lors de nos relations, elle jouït plusieurs fois avant que je ne m’abandonne moi aussi. Mon excitation vient du fait qu’elle « aime ça » comme elle dit et qu’elle adore mon sexe et me le dit régulièrement. Elle est très sensuelle et toujours prête à m’accueillir.Elle se plaint que je ne vienne pas assez souvent. Nos jeux commencent après deux ou trois verres de champagne. Elle me dit que le sexe la tient en forme et qu’elle en a besoin. Une telle relation à mon sens ne peut s’envisager que sur le mode jeu et avec beaucoup de franchise et de respect. Je ne tiens absolument pas à vivre avec elle car je n’en suis pas amoureux, ni elle non plus d’ailleurs.Amitié et sexe sans prise de tête sont notre mode de fonctionnement et tout le monde y trouve son compte.Enfin, elle pas encore assez apparemment…

  • Commentaire de Jocelyne Robert — 16 avril 2013 à 8 h 23 min

    Ha ha ha ha !!! Ça n’est pas moi qui ai 78 ans. Moi j’ai 98 !!! Une petite information pour vous: les hommes ne « donnent  » pas des orgasmes aux femmes. C’est une fausse croyance.

    Ils y participent. Parfois. Mais pas toujours.  40 ans, c’est un bel âge pour commencer son éducation sexuelle 😉

     

  • Commentaire de cado — 16 avril 2013 à 7 h 05 min

    j’ai 40 ans et je suis étonné de votre envie sexuelle à 78 ans
    tous ca donne envie de donné des orgasmes a des femmes comme vous remplie d’expérience

  • Commentaire de Jocelyne Robert — 28 mars 2013 à 10 h 05 min

    @Isidore Je lui avais répondu: "Pourquoi pas?". Quelque temps après, elle m'informait avoir trouvé un compagnon de "santé et autres menus plaisirs"… 🙂

  • Commentaire de Isidore Wasungu — 28 mars 2013 à 10 h 00 min

    L’histoire de Mme Rosa ne m’étonne pas et ne me scandalise pas; elle me touche et me bouleverse. Mme Robert, que lui répondrez-vous?

  • Ping de Osez lever le drap! - Jocelyne Robert — 27 mars 2013 à 13 h 21 min

    […] l'affiche . Et pour vous mettre en appétit, laissez-moi vous présenter Madame Rosa dont le nom est fictif mais dont l'histoire est bien […]

  • Commentaire de Jean-Jacques — 4 mars 2013 à 14 h 56 min

    Je suis assez ému de ce témoignage. A 53 ans j’ai eu une relation avec une dame de 81 ans. J’en ai été ébloui, notre relation a été exemplaire à tous points de vue. Elle s’est révélée être une amante délicieuse, bien plus sensuelle que de nombreuses femmes plus jeunes. Je l’ai perdue et je ne cesse de penser à elle, à son talent de femme parfaite, désireuse d’aimer son corps et le mien. Oui, je pense qu’une dame de 80 ans (voire davantage) peut apporter beaucoup de bonheur à un homme.

  • Commentaire de schweitzer — 5 novembre 2012 à 17 h 56 min

    Je viens de faire connaissance avec une dame de 78 ans ,trés jolie et trés cool dans la vie de chaque jour
    Sexuellement,j’ai été aux anges avec elle,elle reclame des relations 2 a 3 fois par jour ,et la avec mes 65 ans je n’arrive pas a suivre ,est ce normal?

  • Commentaire de Jocelyne Robert — 30 août 2011 à 22 h 02 min

    @ Roy Messie
    Bien sûr. Avec plaisir si les textes ne sont pas trop longs compte tenu des limites d’un espace blogue. Merci!

  • Commentaire de Roy Messie — 30 août 2011 à 0 h 32 min

    Chère Jocelyne, Je pourrais vous envoyer des échanges de ‘courriels complémentaires’ très sensuels et sexuels. C-à-d des messages et réponses successives imbriquées réels entre Elle et Lui, tous deux septuagénaires.

    Si,d’aventures, vous jugez que cela peut être utile et intéressant pour vos lecteurs(trices) faites-moi signe.

  • Commentaire de Anne-Marie — 2 février 2011 à 17 h 12 min

    Je trouve cette femme délicieuse. Je la trouve tellement chanceuse d’avoir vécu un tel amour avec son mari pendant tant d’années en renouvelant l’expérience presque tous les jours, quel amour et quelle belle vie! Je vous souhaite de rencontrer l’homme qui comblera ce vide dans votre vie, Madame. Ce qui est extraordinaire, c’est que vous soyez aussi ouverte d’esprit à votre âge. Bravo!

  • Commentaire de régine — 2 novembre 2010 à 13 h 31 min

    je trouve très important que cette dame de 78 ans est exprimé ses besoins.
    Elle va trouver la personne qui va faire « l’affaire ».
    J’apprécie aussi le commentaire de un homme à l’esprit libre.
    Il donne la bénédiction aux femmes qui ont envie d’avoir une sexualité et qui sont un peu timorées.
    Osons que diable

  • Commentaire de Renée — 2 novembre 2010 à 9 h 04 min

    J’apprécie beaucoup les commentaires qui précèdent.
    Femmelibre: « Quand on a aimé les hommes toute sa vie ». Bien dit et là je souris.

    Homme à l’esprit libre: « Chaque jour sans sexe est un jour de moins ».
    Oui, j’en conviens dans un contexte spatio-temporel, près d’un appétissant(e).
    Il arrive dans la vie que l’on recule pour mieux sauter.
    Juste part des choses: ces plaisirs gratuits comme marcher, écrire et faire l’amour.

  • Commentaire de Valerie — 1 novembre 2010 à 17 h 52 min

    Même à 80 ans passés, ma grand-mère a encore de l’appétit sexuel. Elle m’a confié que ne pas avoir personne, c’était dur.

    Même si je ne voulais pas necessairement le savoir (ahah ! Ben quoi…) Eh bien je m’en doutais un peu. Jeune, elle en avait besoin, pourquoi ça changerait ?

  • Commentaire de Un homme à l'esprit libre — 1 novembre 2010 à 17 h 19 min

    Ce que je trouve le plus intéressant dans ce témoignage, c’est que la dame…a exprimée ses besoins. L’age n’a aucune espèce d’importance. Elle a dit ce qu’elle voulait, ce qu’elle attendait, ce qu’elle cherchait.
    Quelle se prennes un petit jeune…de 50 ans…qui va la satisfaire, un fuckfriend de service. Si sa fille est très ouverte sur la chose comme elle dit, cette dernière pourrait être une entremetteuse de choix. Toutefois je doute d’une chose, elle n’a jamais eu d’autres expériences de sexe avec un autre que son mari. Trouver « le » bon partenaire qui fera de nouveau jouir la dame…est un défi… mais…je lui dirais…attends pas trop…pour t’essayer…chaque jour sans sexe est un jour de moins…sans goûter au vrai plaisir de la vie

  • Commentaire de Une femme libre — 1 novembre 2010 à 14 h 02 min

    Je ne suis ni étonnée ni scandalisée. Et je n’ai pas de réponse à la question de la dame. Il y a peu de partenaires masculins pour les femmes vieillissantes, c’est un fait et il faut vivre avec. Devenir lesbienne en fin de vie? Difficile voire impossible quand on a aimé les hommes toute sa vie. Les partager? Tiens, c’est une avenue à explorer, celle-là. Les hommes âgés encore potents et intéressés au sexe étant devenus une denrée rare, ils n’ont plus aucun problème à se trouver une ou des maîtresses. Ouvrir des bordels pour femmes matures? Les femmes n’aiment pas payer pour ça, relents de romantisme ou bien refus de ne plus se percevoir comme désirable. Bref, la question de votre cliente est fort pertinente. En tant que sexologue, avez-vous une réponse?

Laissez un commentaire