jocelyne robert

  • Samedi dernier, j'écoutais Geneviève Saint-Germain bavardant avec Benoite Groulx, l'un des phares du féminisme contemporain,  sur les ondes de "L'autre midi à la table d'à côté"  à la radio de Radio-Canada.  Je me régalais:  J'aime bien  Geneviève Saint-Germain, Benoîte Groulx a été l'un de mes modèles marquants et je suis féministe.   Alors, que demander de plus?   J'ai tiqué quand est venue la question de la chirurgie esthétique.  Bien sûr, Madame Groulx y eut recours, deux fois plutôt qu'une  et Geneviève Saint-Germain d'applaudir:  " Mais oui!  Mais oui! Pourquoi pas? … Vivement les liftings si les rides nous empêchent d'aller de l'avant!…" 

     
     
    Ce genre de raisonnement me désespère. Je suis entièrement d'accord avec l'idée qu'on peut être à la fois féministe et sexy. Je crois même qu'on peut être féministe, sexy, vieille et pas "rénovée".  Mais je suis en total désaccord avec l'idée que les traces de vie soient un repoussoir infaillible. C'est en tenant de tels propos qu'on alimente cette tendance aliénante.
     
    Et puis, quand donc comprendra-t-on  qu'il ne s'agit pas d'être pour ou contre la chirurgie esthétique.  Il s'agit de se demander POURQUOI DONC les rides nous empêcheraient d'aller de l'avant?  Benoîte Groulx aurait-elle tiré de l'arrière sans ses liftings?  Aurait-elle été moins intéressante et importante?  Aurait-elle été moins séduisante avec des yeux ridés qui bougent plutôt qu'avec des yeux lisses et immobiles?  Voyons donc!  La prochaine fois que vous verrez une dame que vous trouvez "encore bien belle" et que vous savez liftée, étirée et botoxée, demandez-vous: Sont-ce ses traits tirés qui la rendent si belle où n'est-ce pas plutôt sa passion de vivre et sa formidable énergie?
     
    Pin It
    Publié dans : Corps, Culture et Société, Médias et Actualités, Vieillir
    Avec les mots-clefs : , , , , , , , ,
  • C'est pas pour faire de la pub au Châtelaine, dans lequel j'écris, mais le dossier du dernier numéro ( juin 09) Les hommes qu'on aime, est vraiment chou.  À lire.  

     
    Et quelle diversité!  Vraiment, les femmes de Châtelaine on la palette large et ne sont pas coincées dans les stéréotypes Monsieur Muscle aux Fesses pommes.
     
    Je n'ai pas pu m'empêcher de sourire quand La rédaction écrit, citant Oscar Wilde, que "la beauté est dans l'oeil de celui qui regarde"  Les hommes auraient-ils choisi comme femme idéale une nana aux oreilles décollées.  Pourtant, Barack, qui fait craquer toutes les femmes de la planète, les a plutôt décollées ses excitants appendices auditifs.  
     
    Et moi, mon homme idéal, celui pour lequel je craque,  tous les jours depuis des lustres, il est chauve.  Quel homme craque pour une femme chauve?  Et ma copine entre en transes dès qu'elle aperçoit la brioche de son homme.  Quel homme fantasme d'une femme bedonnante?
     
    Tout ça pour dire que, c'est comme ça.  La beauté, elle est dans l'oeil de CELLE qui regarde.
     
    :-)))
    Pin It
    Publié dans : Hommes, Médias et Actualités, Sentiments et Émotions
    Avec les mots-clefs : , , , , , ,
  • L'épouse de Berlusconi demande le divorce.

     
    Je ne comprends pas qu'elle ne l'ait pas fait avant.  Et je comprends encore moins l'engouement des Italiens pour ce Silvio-macho-miso  .  Voir mes messages des 5 et 7 avril.
     
    Merci, anonyme du 5 mai pour votre commentaire sentant le bon foin…
     
    Aussi, merci à Monsieur Mirmande pour votre fidélité.
    Pin It
    Publié dans : Hommes, Politique
    Avec les mots-clefs : , , , ,
  • J'ai été attristée d'apprendre que, pour des raisons de sécurité, le rocher Percé ne serait plus accessible à pieds..  Que de souvenirs pour moi qui étais à la Maison du pêcheur à une époque où celle-ci était un lieu de révolution plutôt que de restauration…   

     
    Dans un récent numéro du Globe and mail, un papier porte sur les lieux insolents où les gens ont fait l'amour.  Quelqu'un répond:" Dans le trou du rocher Percé."  Cela m'a fait rêver.  Vous imaginez la force de la scène? De l'expérience?  Conjuguer le verbe aimer ou, à tout le moins, le verbe baiser au coeur des forces fulgurantes de la nature:  dans du roc gigantesque, la vague rythmique et envahissante, les cris des mouettes, le goût du sel, les effluves poissonneuses, la lumière mordorée… 
     
    On ne peut qu'imaginer les amants aussi vivants et, qui sait, déchaînés, que la nature peut l'être en ces lieux.  Et espérer que  la femme souffrait d'overdose de désir et que l'homme n'avait pas besoin de pilule bleue.  
     
    Pour le reste, orgasme simultané ou pas, on s'en fout.  
     
    🙂 
    Pin It
    Publié dans : Billet d'humeur ou d'humour, Érotisme et/ou Pornographie, Sexualité et Sexologie
    Avec les mots-clefs : , , , , , , , ,
  • Comme Lysistrata au temps des cités grecques, les femmes kényanes font la grève du sexe et imposent l'abstinence sexuelle à leurs mecs.  Objectif:  inciter les hommes politiques à régler leurs différends, à réformer le pays et à agir en toute priorité contre la pauvreté.

    Ce mouvement de pression nous vaut des réactions masculines aussi éloquentes que: "Si ma femme fait la grève du sexe, je ferme le guichet automatique, vous allez voir qu'elle va ramener ses fesses au lit et en vitesse à part cela!"  Ou encore:"Je m'en fiche, j'irai voir les prostituées!"
     
    Il faudrait convaincre les prostituées de faire elles aussi la grève du sexe mais dans leur cas , grève du sexe= grève du travail…  Il faudrait aussi convaincre les banquiers d'être solidaires des femmes et de fermer aux hommes les guichets automatiques.  En fait, toutes les réactions autour de ce moyen de pression tournent autour de l'argent.
     
    Je ne sais trop qu'en penser…  Choisir de faire la grève du sexe équivaut à reconnaître la sexualité comme monnaie d'échange et le corps des femmes comme bien de consommation.  Ce geste sous-entend aussi que les femmes se plaisent dans l'abstinence sexuelle et donc, que la sexualité, loin d'être une source de plaisir, constitue pour elles un mal nécessaire ou une sorte de service à rendre.
     
    Il est vrai qu'au Kénya,  la moitié des femmes ont été excisées.  Et que de nombreux politiciens prônent encore les violences sexuelles et mutilations génitales  féminines.  Et que le sida y est un réel fléau.
     
    Compliqué tout cela…   Mais moi, la grève du sexe, ça ne me fait pas rire.  Je trouve que ça cache bien des souffrances et détresses de femmes.
    Pin It
    Publié dans : Couple, Culture et Société, Femmes, Hommes, Médias et Actualités, Sexualité et Sexologie
    Avec les mots-clefs : , , , , , , , , ,
  • Jean Leloup et Éric Lapointe chez Guy A hier, du bonbon.

    Leloup, maigrelet et visage pâle, le contraire du grand mâle musclé et bronzé, fou raide, séducteur au superlatif dans sa spontanéité débridée et malgré ses phrases assassines et anti-séductrices.

    Lapointe, dodu et court sur pattes mais bronzé, aux antipodes lui aussi du grand svelte décontracté,  séducteur au max dans sa pudeur renfrognée et malgré son mutisme sauvage.

    Attendrissants et éminemment sexy tous les deux.  Je comprends Ginette Reno de craquer pour Lapointe.  Ce qui rend si séduisant ces deux mecs, c’est qu’ils sont, chacun à sa façon, des anti-séducteurs.

    Pourquoi donc les anti-canons sont-ils si efficaces quand ils se déclinent au masculin et ont-ils si peu la cote quand ils sont féminins?  Je lance la question.

    Pin It
    Publié dans : Arts et spectacles, Hommes, Rôles et stéréotypes sexuels culturels
    Avec les mots-clefs : , , , , , ,
  • 21Avr2009

     

    Sexto! Sexto!

     
     

    C'est quoi un sexto? Non, il ne s'agit pas ici de l'adverbe espagnol signifiant sixièmement mais bien de photos ou vidéos sexuelles envoyées par sms, courriel ou messagerie instantanée.

    Ce serait désormais une mode chez les ados et, selon une étude américaine, 20% d'entre eux s'y adonneraient.  Un article du Journal de Montréal en fait état aujourd'hui.

     
    Selon mes sources, Alice 14 ans et Xavier 15 ans, la réalité la plus fréquente est celle-ci:  Un gars demande à sa blonde de prendre des photos ou une vidéo d'elle dans des poses ou activités sexuelles.  Il lui dit que c'est pour lui, pour mieux penser à elle en son absence.  Que ne ferait Juliette pour son Roméo?   Mais, une fois la lune de miel terminée, il fait circuler les images ici et là…  Évidemment, ce sont presque toujours des filles qui circulent dans les sextos et les expéditeurs sont presque toujours des garçons.  Dans le film La journée de la jupe, un garçon a même filmé l'agression sexuelle d'une adolescente par un groupe de gars et fait circuler les scènes par téléphones cellulaires.
     
    Toujours selon mes sources, Alice et Xavier, les médias en rajoutent et tous les ados ne passent pas leur temps à s'envoyer des sextos.   Cependant, tous ont entendu parler ou connaissent quelqu'une à qui c'est arrivé.  
     
    Morale de cette histoire:  "Les filles, si vous voulez faire plaisir à votre amoureux, y'a d'autres moyens que de le laisser  vous immortaliser à poil sur photo ou vidéo!"
      
     

     

     

     

    Pin It
    Publié dans : Enfance et Adolescence, Langage, Médias et Actualités, Sexualité et Sexologie, Web
    Avec les mots-clefs : , , ,
  • Je trouve Anne-Marie Losique émouvante avec sa quête éperdue de se voir sexy dans la prunelle de l'autre. 

    N'a-t-elle pas un agent, une coach, un conseiller, une amie pour lui rendre service?  Lui dire  de cesser de rire sans arrêt engigotant niaiseusement comme une poule pas de tête?  Je pense que c'est cela,  bien plus que ses nichons à l'hélium, ses danses à la pôle et sa maladie exhibitionniste,  qui la fait passer pour une tarte de première.

     
     

    Pin It
    Publié dans : Arts et spectacles
    Avec les mots-clefs : , , , ,